Et si « Léon » était le meilleur film de Luc Besson ? S’il est impossible de répondre à cette question, force est de constater que le film cumule de nombreux atouts qui lui confèrent une place particulière pour les fans du réalisateur. Première aventure américaine du cinéaste après l’échec d’« Atlantis » (1991), le film reste dans la lignée de « Nikita », que ce soit par le traitement de la violence sans compromis que par le scénario : une jeune fille apprend à devenir tueuse. D’ailleurs, l’un des personnages de « Nikita » est un « nettoyeur », ressemble trait pour trait à Léon et est joué par… Jean Reno. Pour la manière de filmer, on retrouve la « patte » de Luc Besson et surtout son inspiration BD.